Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un coin pour Vivi, l'organisation facile

C’était il y a 2 ans... ou plus

11 Novembre 2011, 07:23am

Publié par 1boutdevie

Nous voulions être bien installés professionnellement avant de concrétiser nos rêves et projets.

Avant j’avais un CDI, et Lhom un passé trop encombrant qui nous empêchait d'avancer. Lhom avait trouvé un moyen pour que son passé arrête de lui gâcher la vie. J'ai été licenciée. Et là, on s'est dit que

Jusqu’à ce matin où Lhom m'a annoncé :

- Arrête ta pilule.

Oui alors là pour le coup, j'ai merdé. Je l’ai fait le soir même sans attendre la fin de la plaquette. Bon faut dire que nous étions tellement enthousiastes. Évidemment, à la date prévue de mes règles… pas de règles, mais des nausées, des bouffées de chaleur, des vertiges… tout le monde me croit enceinte au bureau, mais non. Oui parce que bien sûr, dès que j’ai dis à Lhom que j’avais du retard, il a couru à la pharmacie acheter un test de grossesse. Un test qu’il espérait positif et auquel je préférais ne pas croire. Ce n’était pas pour ce mois-ci. Je m’en doutais mais il était tellement déçu, que je l’ai été à mon tour.

37 jours après l’arrêt de la pilule, elles sont enfin là. Positivons, un nouveau cycle commence.

Ce coup là, j’ai décidé de ne pas penser «bébé, grossesse… » on arrête de focaliser et on vit comme avant. Lhom en parle bien sûr, mais j’arrive à le faire dévier du sujet en lui rappelant que plus on en parlera, moins on a de chance que ça marche. Puis je lui rappelle à quel point il était déçu le mois précédent, et qu’on n’est pas si pressés que ça. Après tout, je n’ai arrêtée la pilule que depuis un mois et demi.

Un matin, avant d’aller bosser, je me sens mal. J’ai de violentes douleurs au ventre (comme d’affreuses crampes) et j’ai la tête qui tourne. Je vais bosser mais mon état ne s’arrange pas. Je suis livide. J’ai toujours affreusement mal au ventre. Je dis même à ma collègue que j’ai du choper une gastro. En même temps, j’en sais rien, je n’en ai jamais eues. Mais là, pour le coup je ne vois rien d’autre qui expliquerait ces crampes d’estomac (ou au moins c’est dans ces environs là). A part un souci intestinal, ce serait bien ma veine.

PICT0084.JPG

Finalement, 1 h 30 après mon arrivée au bureau, mon chef me renvoie chez moi. Ma collègue me conseille d’acheter quand même un test de grossesse. Mais je n’y crois absolument pas. Avec le cycle du mois dernier, j’avais prévu de faire un test le 41e jour si je n’avais toujours pas mes règles. Je ne voulais pas être de celles qui courent faire un test parce que leurs règles sont en retard de 5 min, et qui sont déçues chaque mois.

La veille, je disais justement à Lhom que j’avais 17 jours de retard. Il n’arrêtait pas de me demander de faire un test. Et en rigolant je lui avais dit :

- Et si je suis enceinte ? Non ça ne marchera pas aussi vite.

Bien sûr, on avait choisi de ne pas y croire pour éviter une nouvelle déception.

En rentrant, je suis allée acheter un test. Arrivée à la maison, j’ai couru aux WC (non non j’étais pas pressée). Ils annonçaient 5 minutes d’attente sur la boite. Pour moi, ça a été nettement plus rapide. J’ai juste eu le temps de finir de me rhabiller vite fait qu’une barre apparaissait déjà, suivie immédiatement d’une seconde.

Punaise !! J’ai même pas eu le temps de remettre le capuchon sur le test.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article