Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un coin pour Vivi, l'organisation facile

J'ai adoré être enceinte

20 Novembre 2011, 07:22am

Publié par 1boutdevie

J'ai carrément aimé ça. Les 9 meilleurs mois de ma vie.

Les seuls mois de ma vie où j'appréciais de me voir dans un miroir, où j'appréciais mon corps. Je peux vraiment dire que j'ai eu une grossesse idyllique. En tout cas, pour moi.Quand j'entendais les copines enceinte dire "moi j'ai eu ci, moi j'ai eu ça"... je me demandais souvent pourquoi elles étaient assez dingues pour en faire un second.

Je n'ai jamais eu de nausées. J'étais fatiguée mais pas tellement plus que d'habitude. Faut dire que j'avais un rythme de vie assez speed. Je courais beaucoup vu qu'on était passé de 2 voitures à une seule avec des horaires totalement décalées et des lieux de travail dispersés. Chacun à un bout de la ville et nos horaires de travail, ça n'aidaient pas. Pas d'odeurs particulières qui m’écœuraient. J'avais moins de crampes qu'en temps normal, sauf qu'elles étaient plus violentes.

Mon seul problème, c'était les critiques de petites vieilles quand je faisais les courses. Les gens me donnent 19 ans sympa quand tu arrives vers tes 29. Mais pas forcément agréable quand tu es à la caisse d'une grande surface et que tu entends derrière toi, deux petites vieilles en train de te juger. Comme si la grossesse était la période idéale pour en prendre plein la tronche.104_3561.JPG

Ce jour là, j'entends donc deux mamies derrière moi dirent :

- Si c'est pas une honte à cet âge là.

- Oh oui tu parles. Ils sortent à peine de l'enfance qu'ils font déjà des enfants.

- Et puis, elle va le nourrir comment son bébé. Elle croit que les allocations ça fait vivre.

- Oh bah tu m'étonnes qu'après ça les enfants finissent par être de vrais délinquants. De la racaille que ça fait après.

- Oh tiens, en parlant de racaille, tu sais pas l'autre jour...

Bon j'avais été gentille jusque là parce que j'étais (à la base) de bonne humeur. Au boulot tout le monde avait passé la journée à me dire que j'étais rayonnante... Forcément, ça fait plaisir. Je me suis donc tournée avec un petit sourire.

- Excusez moi mesdames. Vous étiez tellement si peu discrètes que j'ai été contrainte d'entendre vos propos que j'ai trouvé déplacés et insultants (bouche en cul de poule des deux mémés. Dire qu'elles ont le culot d'être choquées). Sachez mesdames que j'attends mon premier enfant. Enfant que mon mari et moi même avons vraiment désiré. Parce que honte à moi, d'être déjà mariée à mon jeune âge. Sachez également que si nous revenions à l'époque où vous aviez mon âge (ça date forcément), vous étiez déjà mariées depuis belle lurette et avec une ribambelle de gamins. Vous n'aviez certes pas d'allocations, mais moi non plus. Vous parce que ça ne devait pas encore exister, moi parce que je travaille. Alors si vous retrouvez à une caisse derrière une femme enceinte vous dérange, vous n'avez qu'à choisir une caisse autre que celle pour les personnes handicapées ou les femmes enceintes. 

Les petites vieilles dans les magasins, ça m'agaçait déjà avant ma grossesse, mais avec tout ce que j'ai pris dans les dents en étant enceinte, je peux vous dire que maintenant elles peuvent faire tout ce qu'elles veulent, il n'y en a plus une seule qui passera devant moi en caisse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article