Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un coin pour Vivi, l'organisation facile

Je trie simplement

30 Octobre 2011, 07:04am

Publié par 1boutdevie

Enfin pour certains...

Lhom a toujours trouvé le recyclage inutile. Je n’essaye même plus de le convaincre, je perdrai mon temps. Oui parce que sans qu’il n’en prenne conscience, il recycle tous les jours. Et moi ? Je suis contente. Il a suffit que je lui dise un jour « t’as raison mon cœur, ça sert à rien de recycler. Je perdais mon temps » et de quelques astuces pour qu’il recycle sans s’en apercevoir.

colonnes.jpg 

- le papier : j’ai deux cartons sous le bureau. Un pour les papiers importants à brûler (tous ceux avec des mentions confidentielles comme le numéro de CB...) et un pour le papier à juste recycler. Dans l’entreprise où je bosse en intérim, il y a des sacs pour récupérer le papier à recycler. Quand je travaille, je n’ai qu’à apporter mon tas de papier.

- le verre : une cagette au garage. Quand les copains ou les copines viennent à la maison, ils boivent généralement de la bière ou du panaché. Comme il est interdit de fumer chez nous, s’il fait trop froid et qu’ils veulent en griller une, ils sont obligés d’aller au garage. Au passage, Lhom n’a plus qu’à attraper les bouteilles en verre et les mettre dans la cagette.

- le plastique et les emballages cartonnés : une cagette entre le frigo et le plan de travail et quand on cuisine ou débarrasse la table, il suffit de mettre les emballages concernés dans la cagette.

- les téléphones portables : même principe que pour le papier. Dans l’entreprise où je bosse souvent en intérim il y a un bac prévu pour récupérer les portables. Si nous changeons de portable, et que personne dans notre entourage n’a prévu de récupérer notre ancien, je le dépose dans le bac prévu pour au boulot.

- les bouchons en plastiques : un collègue les récupère pour une association. J’ai un sac dans la cuisine et quand il est plein, je le donne au collègue. J’ai mis le même principe en place chez mes parents.

- les piles : j’ai mis une boite dans la buanderie. Quand elle est pleine, j’apporte mon tas de pile toujours au boulot dans le bac prévu pour.

- les cartouches d’encre : j’imprime énormément, mais ne consomme pas beaucoup d’encre. Quand les cartouches sont vides, je les dépose dans les points de collecte des grandes surfaces ou dans un bac prévu au boulot.

- les vêtements usagés : quand j’ai rempli un sac, je le dépose dans un conteneur. Sauf certains draps et textiles que je transforme en chiffons ou que Lhom gardait quand il pouvait faire de la mécanique.

- les encombrants : évidemment, ça part le plus vite possible à la déchetterie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article