Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un coin pour Vivi, l'organisation facile

Quand la routine s'installe

30 Novembre 2011, 07:03am

Publié par 1boutdevie

Habituellement très organisée, depuis que je ne travaille plus j'ai l'impression que c'est le chaos.

Rester sans travailler, ça ne me réussit pas. J'ai besoin de me lever le matin pour aller travailler, voir du monde, savoir qu'à la fin du mois je vais toucher un salaire. Rester à la maison, c'est pas mon truc. D'ailleurs depuis que je ne travaille plus :
- je me lève tous les matins à la même heure que lorsque je bossais. Voir plus tôt quand Moustik n'a plus sommeil
- ma maison est un perpétuel bordel. Bien sûr, quand je bossais Moustik n'était pas à la maison non plus. Maintenant quand je range 1 chose, il prend plaisir à en ressortir 2. Je passe ma journée à ranger les mêmes trucs. D'ailleurs ma mère trouve qu'en fait c'est moi qui suis trop maniaque parce que ce sont surtout les jouets de Moustik qui trainent partout. Ma collègue avec un enfant trouve qu'elle fait exactement comme moi. Et ma collègue sans enfant nous a juste trouvées trop chiantes à nous prendre la tête pour des maisons qu'elle trouve propres et rangées. Elle a même dit que je devenais trop pointilleuse sur des petits détails. Parait que tout ne peut pas avoir une place bien organisée dans une maison. Sinon c'est qu'on passe trop de temps à tout organiser. Deux maniaques qui vous disent ça, ça fait peur. Est-ce que cette longue période de chômage ne serait pas en train de me transformer en Bree ?
- je fais mes courses en semaine, et le matin en plus. Bon ça c'est un point positif parce qu'il n'y a personne. Même pas tous ces petits retraités qui font chier à jouer les gens débordés aux caisses juste pour gratter une place, alors que toi tu sors d'une journée de 10 h de taff.
- mes panières à linge ne débordent pas. En général elles ne débordent jamais puisqu'en travaillant je m'arrange pour être toujours à jour. Et en ne travaillant pas, je ne prends même plus la peine de m'habiller vraiment. Ça, ça craint !! Je me revois au début de mon congé maternité.
- je trouve enfin le temps de faire nos albums photos (plus de 5 années de photos accumulées, l'horreur !!)
- je ne mange plus de mcdo... bosser, ça voulait dire 1 h de pause à midi, des tickets restos et à proximité du mcdo, kebab...
- et le pire... je m'attaque au jardin. Oui parce que maintenant on peut appeler ça un jardin. Depuis aujourd'hui, c'est même agréable de regarder par la fenêtre :) Bon ça n'empêche pas que je déteste ça le jardin. Je parle de le faire, s'en occuper... bien sûr.
Quand on est arrivé dans cette maison il y a... des siècles :) les anciens locataires avaient un gros chien. Tous ceux avant eux aussi en fait. Le jardin ne ressemblait à rien à part peut-être une décharge. Comme on n'allait jamais au jardin, qui d'ailleurs à l'époque aurait été trop dangereux pour un enfant, nous ne prenions pas le temps de nous en occuper.
Une idée de ce que c'était vers le début :
http://ekladata.com/xi0YQR7tYXgb_M6cajWkqoixg-Y.jpgEn sachant que nous venions quand même arracher les mauvaises herbes régulièrement sinon nous sommes vite envahis par les orties...
Avec le bois des arbres que notre propriétaire avait coupé et laissé là. Certainement pour la cheminée qu'il sait que nous n'avons pas !

http://ekladata.com/xi0YQR7tYXgb_M6cajWkqoixg-Y.jpg
http://ekladata.com/xi0YQR7tYXgb_M6cajWkqoixg-Y.jpg
C'est dingue tout ce que l'on peut trouver en bougeant à peine la terre (vaisselle cassée, bouteilles de bières en verre, pièces de voiture logique avec un ancien locataire mécano). L'idée c'est de rendre ce jardin propre et sans danger pour les enfants, créer un espace repas, un coin jeux... Délai : avant l'été prochain. Mais comme on dit ça chaque année  Bon sauf que là, le froid arrive et je n'ai plus tellement envie de trainer au jardin. Et comme retourner la terre... c'est plutôt à faire avant l'hiver, ça attendra l'année prochaine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article